Place Stéphanie à Bruxelles - Stefaniaplein Brussels

Place Stéphanie - Stefaniaplein

Place Stéphanie à Bruxelles - Stefaniaplein Brussels

Stéphanie Clotilde Louise Herminie Marie Charlotte de Saxe-Cobourg et Gotha, princesse de Belgique, née le 21 mai 1864 au château de Laeken et décédée le 23 août 1945, est un membre de la Maison royale de Belgique. Seconde fille du roi Léopold II et de la reine Marie-Henriette de Habsbourg-Lorraine, elle épouse en 1881 l'archiduc Rodolphe d'Autriche héritier de l'Empire austro-hongrois.

Cette place Bruxelloise dont le nom honore la 2e fille de Léopold II, née le 21 mai 1864, est l'un des points central de Bruxelles donnant d'une part sur les boutiques, de l'autre sur l'avenue Louise menant au bois de la cambre. Jusqu'au 20.11.1868, du fait de sa forme, elle est aussi appelée rue Stéphanie.

Stephanie of Belgium, Crown Princess of Austria-Hungary, later Countess Lonyay, was the second daughter of King Leopold II of the Belgians, infamous for his cruelty in the Congo, and his Queen, Marie-Henriette of Austria. Born May 21, 1864, she spent a sad childhood at Laeken Castle, suffering severely from her parents' conjugal discord and harsh educational methods.

This roundabout which name honours the 2nd daughter of Leopold II, born the 21st of May 1864, is one of Brussels' central point. On one side all of the fancy shops, and on the other the Louise Avenue that leads to the Bois de la Cambre. Untill the 20th of November 1868, because of its odd shape, it was also called the Stephanie street.

Stefanie Clotilde Louise Hermine Marie Charlotte (Laken, 21 mei 1864 - Pannonhalma, 24 augustus 1945), prinses van België, was een dochter van Leopold II, koning der Belgen, en diens echtgenote Marie Henriëtte. Door haar huwelijk met de Oostenrijkse kroonprins Rudolf werd zij aartshertogin van Oostenrijk en kroonprinses van Oostenrijk-Hongarije. Aan het eind van haar leven droeg zij de titel prinses van Lonyay de Nagy-Lonya en Vasaros-Nameny.

Dit Brusselse plein wiens naam de tweede dochter van Leopold eert, geboren op 21 mei 1864, is één van de Brusselse centrale punt, enerzijds de winkels en anderzijds de Louizalaan naar Ter Kamerenbos. Tot 20/11/1868, vanwege haar vorm, is het ook wel Stefania Straat genoemd.

Place Stéphanie à Bruxelles - Stefaniaplein Brussels
En 1910 On prolonge la ligne Bourse-place Stéphanie par l’avenue Louise. Le coût du trajet est de 20 centimes.

Place Stéphanie à Bruxelles - Stefaniaplein Brussels
Place Louise vers 1900 (Place Stéphanie) - Stefaniaplein circa 1900

Place Stéphanie à Bruxelles - Stefaniaplein Brussels
Place Louise vers 1900 (Place Stéphanie) - Stefaniaplein circa 1900

Place Stéphanie à Bruxelles - Stefaniaplein Brussels
Début de l'avenue Louise et le pavillon conçu par l'architecte Henri MAQUET au coin avec la Chaussée de Charleroi, 1900.
Begin van Louizalaan en paviljoen ontworpen door arch. Henri MAQUET op hoek met Charleroisesteenweg, ca. 1900 (Prentbriefkaartenverzameling Dexia Bank).
© Reproduction interdite

Place Stéphanie à Bruxelles - Stefaniaplein Brussels

Place Stéphanie, carte postale ancienne.
Stefaniaplein, rond 1900 (Collection de Dexia Banque).
© Reproduction interdite

La place Stéphanie est partagée entre les territoires de Bruxelles (numéros impairs) et d'Ixelles (numéros pairs). Oblongue, elle offre un pendant symétrique à l'entrée de la chaussée de Charleroi, pour former une grande patte d'oie avec l'avenue Louise. Les rues de Stassart, du Prince royal et de la Grosse Tour y débouchent.

Place Stéphanie à Bruxelles - Stefaniaplein Brussels
Vue de la place Stéphanie et de son articulation avec l'avenue Louise.
Zicht op Stefaniaplein en zijn aansluiting met Louizalaan (Collection cartes postales Dexia Banque).
© Reproduction interdite

Cette place est établie suivant le plan d'alignement et de nivellement du premier quartier Louise et de ses environs, dressé par « l'inspecteur des bâtisses dans les faubourgs », Charles Vanderstraeten, à l'instigation de deux promoteurs, Jean-Baptiste Jourdan et Jean-Philippe De Joncker, qui allaient eux-mêmes mener les travaux de voirie.

Place Stéphanie à Bruxelles - Stefaniaplein Brussels
La place Stéphanie, carte postale ancienne, cabinet des estampes.
Het Stefaniaplein, oude postkaart, © Koninklijke Bibliotheek, prentenkabinet, F41567 (61).
© Reproduction interdite

Ce plan fut ratifié par l'arrêté royal du 31.08.1840. Par ailleurs, la place Stéphanie est soumise au plan particulier d'aménagement (PPA) approuvé par l'arrêté royal du 07.07.1970, portant sur l'avenue Louise et ses rues adjacentes.

Le côté pair de la place a largement conservé sa physionomie originelle. Le côté Sud était autrefois construit d'un bâtiment scandé de bossages au rez-de-chaussée et, aux étages, de pilastres monumentaux soutenant un grand fronton. Il fut malheureusement démoli en 1968 pour faire place à l'actuel immeuble de bureaux.

Aujourd'hui cette place est devenue un mini "Palais de Justice". Elle est moche, sale, grise, cassée, et tout sauf attrayante. Pourquoi ne pas installer un peu de verdure en son centre ? Pourquoi ne pas aplanir la chaussée au niveau de rails de tram pour la sécurité des cyclistes ? Pourquoi les commerçants de ce quartier ne cotisent pas ensemble afin de redorer l'image de ce point névralgique du Bruxelles capitaliste ? On se croirait dans une Varsovie d'après guerre. La capitale européenne est une honte d'urbanisme, le tiers-monde de la modernité. Seul le futur Apple Store non loin, avenue de la Toison d’Or, a eu l'audace de refaire d'abord son trottoir avant de débuter les travaux de son magasin. Ne parlons même pas du racollage des dizaines de putes qui zonent à la tombée de la nuit.

Pourquoi personne ne dit rien ? Pendant que les capitales de l'Est se modernisent, Bruxelles se dégrade de plus en plus.

Vandaag is dit plein uitgegroeid tot een mini "Gerechtsgebouw". Het is lelijk, vies, grijs , gebroken, en alles behalve aantrekkelijk. Waarom niet wat groen in het centrum te installeren? Waarom de vloer van de trambaan niet plat maken om veilig te kunnen fietsen ? Waarom leggen de handelaren van dit gebied niet samen bijdragen om het imago van dit zenuwcentrum van de kapitalistische Brussel te verbeteren ? Het ziet eruit als Warschau na het oorlog. De Europese hoofdstad, planning schaamte, de derde wereld van de moderniteit.. Alleen de toekomstige Apple Store in de buurt, de Guldenvlieslaan, had het lef om eerste zijn stoep gerepareerd voor aanvang van het werk in zijn winkel.

Waarom zegt niemand iets ? Terwijl de hoofdsteden van Oost modern worden, is Brussel meer en meer aan het verslechten.


Place Stéphanie à Bruxelles - Stefaniaplein Brussels
Place Stéphanie en Août 2015

Place Stéphanie à Bruxelles - Stefaniaplein Brussels

Place Stéphanie en Août 2015

Place Stéphanie à Bruxelles - Stefaniaplein Brussels

Place Stéphanie en Août 2015

Place Stéphanie à Bruxelles - Stefaniaplein Brussels

Place Stéphanie en Août 2015

Place Stéphanie à Bruxelles - Stefaniaplein Brussels

Place Stéphanie en Août 2015

Place Stéphanie à Bruxelles - Stefaniaplein Brussels

Place Stéphanie en Août 2015

Place Stéphanie à Bruxelles - Stefaniaplein Brussels

Place Stéphanie en Août 2015


Sources : irismonument.be | Lost in the Myths of History | Sofei

pages Tripadvisor et Yelp de la place Stéphanie